Les Italiens et l’Ethiopie, d’Adoua à la Seconde Guerre mondiale : VII) La résistance italienne après 1941

C’est un point très méconnu, mais pourtant réel: une résistance italienne continua longtemps après la conquête de l’Ethiopie par les Alliés ! Nous allons voir de quoi il s’agit dès à présent, et la conclusion générale interviendra la prochaine fois.

Une résistance italienne qui se poursuit…

S’étant rendus maîtres du territoire, les Alliés s’appuient sur les structures italiennes déjà mises en place, pour administrer et contrôler ce vaste territoire. Or, celles-ci sont alors chapeautées par le Comité italien d’Addis-Abbeba, qui a reçu des fonds du duc d’Aoste juste avant qu’il ne parte en captivité, où il meurt d’ailleurs. Ledit comité va les utiliser (les fonds, et les autres structures) pour entretenir une guérilla pro-italienne pendant des années. En effet, son deuxième chef, un certain Savelli, fait mine de collaborer avec les Britanniques, alors qu’il est membre des renseignements militaires italiens et va œuvrer contre eux.

L’argent et le réseau dont il dispose lui permettent ainsi de se déplacer et de financer des groupes armés qui luttent contre les Britanniques, sous couvert de travaux et de maintenance, et même parfois avec l’aide de chefs locaux. La guerre s’étant déplacée ailleurs, les Alliés ont assez peu de forces dans le secteur  et en maintenir alors que les combats de Libye font rage leur déplaît. De plus, le relief gêne leurs actions comme il avait nuit aux précédents occupants. Ainsi, des zones entières retombent dans les mains des Italiens, qui vivent sur le pays. D’ailleurs, jusqu’à la fin de l’année 1942 les victoires de Rommel laissent croire à un succès final de l’Axe et le négus lui-même, revenu dans son pays négocie avec eux !

Jusqu’après la fin de la Seconde Guerre mondiale ! 

Evidemment, la défaite italo-allemande d’El-Alamein en octobre-novembre 1942 fait évoluer la situation dans un sens défavorable pour ces deux puissances et la guérilla italienne en Ethiopie s’en ressent. Toutefois son activité ne cesse pas pour autant. Les groupes de « résistants » mènent encore des actions et gênent les structures administratives qu’utilisent les Alliés. Leur espoir s’est amenuisé mais ils veulent encore retenir le plus possible de troupes alliées en Afrique de l’Est.

Toutefois, avec le temps et le manque de moyens croissant, ils doivent peu à peu se rendre à l’évidence et ces bandes armées déposent les armes les unes après les autres. Pour l’anecdote, les dernières ne le font qu’en 1946, soit après la fin de la Seconde Guerre mondiale! Savelli, quant à lui, peut rentrer en Italie depuis l’Egypte. Nous sommes certes loin de ces Japonais oubliés sur certaines îles et qui se sont rendus des années après 1945, mais le cas mérite quand même d’être cité.

Bibliographie utilisée (qui n’a pas pour but d’être exhaustive):

Synthèse que je trouve moyenne (beaucoup d’aspects manquent) mais utile:

-AVENEL (Jean-David) et PAOLETTI (Ciro), L’empire italien. 1885-1945, Paris, Economica, 2014, 156 p.

Excellente biographie de Mussolini, qui décrit très bien les années qui nous intéressent ici:

-MILZA (Pierre), Mussolini, Paris, Fayard, coll. « Le grand livre du mois », 1999, 985 p.

Pour les aspects purement militaires, l’indispensable:

-ROCHAT (Giorgio), Le guerre italiane, 1935-1943. Dall’impero d’Etiopia alla disfatta, Torino, Einaudi, 2005, 460 p.

Pour les armes, le matériel et les combats, un fascicule Osprey, toujours très bien fait:

-NICOLLE (David), The Italian Invasion of Abyssinia 1935–36, Oxford, Osprey Publishing, coll. « Men-at-arms », 1997, 48 p.

Liens: 

La page Facebook du site : ici . Déjà 311 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 1125 abonnés!

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

La page Tipeee : https://www.tipeee.com/antre-du-stratege

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :