Le volet militaire de la National Portrait Gallery (Londres)

Au cœur de Londres se cache la très riche National Portrait Gallery. Gratuite et très dense, elle permet de revisiter l’histoire britannique par le portrait. J’en présenterai ici quelques-uns, évidemment liés à la thématique militaire. Photos de l’auteur. 

Le site:

https://www.npg.org.uk/

Il s’agit de « Bonnie Prince Charlie » dont j’avais longuement parlé et là peint par le Français Blanchet en 1738. Les articles sur la question: https://antredustratege.com/?s=bonnie+prince+charlie&submit=Recherche Photo de l’auteur.

Le roi George IV en prince de Galles, artiste inconnu (vers 1815). Peu marquant aux yeux de la postérité, ce monarque fut longtemps dans l’ombre du très long règne de George III, obscurci par sa folie. Il régna de 1820 à 1830 et ne laissa pas un immense souvenir, notamment à cause de sa vie dissolue. Photo de l’auteur.

Herkomer (portrait) et Goodall (arrière-plan) ont là réalisé un intéressant tableau (1890) sur la figure de Kitchener, qui œuvra notamment au Soudan pour réprimer la révolte du Madhi (bataille d’Omdurman) . Il termina sur des affiches de propagande et comme ministre de la guerre durant la Première Guerre mondiale, avant de mourir dans un accident de bateau en 1916. Photo de l’auteur.

Le même Herkomer signe là un portrait de Baden Powell, officier en milieu colonial à la fin du XIXe siècle et le fameux créateur des Scouts. Le mot signifie d’ailleurs « éclaireur » en anglais. Photo de l’auteur.

Détail d’un tableau de Barker (1859) qui représente la délivrance de Lucknow durant la grande mutinerie de 1857 en Inde. La ville a été libérée de son siège. A lire sur la question le livre de Saul David. Photo de l’auteur.

Détail d’une toile de Jerry Barrett qui représente Florence Nightingale visitant des blessés de la guerre de Crimée à Scutari. Cette femme fit énormément pour le soulagement de ceux-ci et montra que le monde militaire n’était pas réservé qu’aux hommes, même s’il fallut encore bien du temps pour que les mentalités se mettent à évoluer plus clairement . Photo de l’auteur.

C’est au tour de la reine Victoria de se rendre au chevet de ses soldats, encore à l’occasion de la guerre de Crimée. La toile date de 1856 et est du même peintre que précédemment. Sur cette reine, lire la belle synthèse de Philippe Chassaigne.

Lavery représente ici la famille royale en 1913, avec le roi George V, son épouse, son fils Edouard et sa fille Mary. A noter que le futur George VI n’est pas présent sur la toile. Photo de l’auteur.

Churchill bien entendu, infatigable homme politique représenté tel qu’il était en 1916 par Orpen. Il venait de se retirer de l’amirauté après le désastre des Dardanelles, bien qu’il ne fût pas responsable de tout. A lire à ce sujet, la superbe biographie de François Kersaudy, et celle de François Bédarida.

On voit ici Churchill avec d’autres hommes d’Etat de la Première Guerre mondiale (dont Lloyd George) et des officiers, le tout dans le détail d’une toile de Guthrie.

Dans ce détail d’une oeuvre de 1921, Cope représente les officiers de la Royal Navy ayant commandé durant la Première Guerre mondiale, du moins les plus importants. Photo de l’auteur.

Liens:

La page Facebook du site : ici . Déjà 477 abonnés !

Mes vidéos d’histoire sur Youtube:  La chaîne . Déjà 1733 abonnés !

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :