Charles fort (Kinsale): un fort « à la Vauban » dans le sud de l’Irlande

Un fort en étoile lié à l’histoire irlandaise

Bâti dans les années 1670, Charles Fort se trouve près de la ville de Kinsale, important port du sud de l’Irlande. D’inspiration clairement française, il reprend la forme en étoile du bien connu Vauban. Destiné à protéger l’entrée du port, là où la rivière Bandon se jette dans la mer, il est bâti pour ce faire à un emplacement stratégique, en face d’un ouvrage plus ancien, James fort. La crainte des Britanniques de débarquements espagnols, puis français traverse toute l’époque moderne et explique cet effort de fortification. D’ailleurs, les Espagnols débarquèrent bel et bien à Kinsale en 1601-1602 pour soutenir les Irlandais révoltés.

Contrairement aux fortifications de l’île de Spike (lien à la fin), Charles Fort, nommé en l’honneur du roi Charles II connut le feu. Aux mains des partisans des Stuarts durant la guerre de 1689-1690 (lien plus bas), il fut assiégé et pris par les armées orangistes après un siège de treize jours. Réparé, il fut amélioré tout au long des siècles suivants mais devint clairement obsolète au XIXe siècle face à l’évolution de l’artillerie. La menace française s’éloignant peu à peu, la place ne fut pas rebâtie en totalité. Toutefois, il demeura une caserne de l’armée britannique jusqu’à son départ d’Irlande en 1921. Enjeu durant la guerre civile irlandaise, il fut incendié par les républicains hostiles au traité de 1921, et désirant l’indépendance complète, pour empêcher le camp adverse de s’en servir.

Laisse à l’abandon, il fut restauré dans les années 1970 et est aujourd’hui un lieu touristique, très bon témoin de plusieurs conflits passés et du rayonnement international des idées de Vauban.

Le site du fort:

https://www.heritageireland.ie/en/south-west/charlesfort/

Photos de l’auteur (juillet 2019)

 

La maquette du fort. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Bâtiments d’habitations des soldats incendiés en 1922. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Pièces d’artillerie, modèle hélas non précisé. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Vue d’un des bastions regardant vers la terre. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Vue de l’entrée de la baie depuis le fort. On voit clairement la position stratégique. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Vue des terres depuis un bastion. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

L’entrée de la baie depuis les remparts. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Vue rapprochée d’un bastion. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Aération de la poudrière, particulièrement protégée. Elle permet à la poudre de ne pas s’humidifier, et aux étincelles de ne pas entrer. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Le système vue de près. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

L’entrée principale, un pont enjambe le fossé. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Vue de l’entrée principale depuis les terres. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Vue d’un bastion depuis le fossé. Photo de l’auteur (18 juillet 2019).

Sources:

-Informations glanées lors de ma visite (juillet 2019).

Liens pour aller plus loin:

https://antredustratege.com/2017/02/05/les-debarquements-francais-en-irlande-ii-1690-poursuivre-la-tentative-de-1689/

https://antredustratege.com/2019/01/29/la-glorieuse-revolution-de-1688-1689-i-le-contexte/

https://antredustratege.com/2019/11/24/les-fortifications-de-spike-island-irlande/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :