Archives de Tag: 1914

Le volet militaire du musée national d’Irlande

Quelques clichés illustrant le riche passé militaire de l’Irlande, vu à travers les collections du National Musem of Ireland. Installé dans les anciennes casernes royales, aujourd’hui Collins Barracks, à Dublin, il comporte de très nombreuses salles d’histoire et fait notamment la part belle au soulèvement de 1916 et à la guerre d’indépendance irlandaise. Renvois vers des articles existants et bibliographie plus bas. Le site du musée, qui est gratuit:

http://www.museum.ie/Decorative-Arts-History

Vue de la cour intérieure. Ces casernes étaient prévues pour abriter plusieurs milliers d’hommes et furent terminées par le pouvoir britannique en 1704. Pour en savoir plus: http://www.museum.ie/Decorative-Arts-History/History-Architecture. Photo de l’auteur.

Enseigne de la Royal Irish Constabulary, police au service du pouvoir britannique et armée, contrairement à celle de Dublin. Peu appréciée, elle symbolisait la tutelle de Londres, même si ses membres étaient souvent irlandais. Elle eut des auxiliaires à la réputation sinistre pendant la guerre d’indépendance irlandaise (1919-1922): les fameux « Black and Tans ».  Photo de l’auteur.

Document signé par le général Humbert, débarquement de 1798. Pour en savoir plus: https://antredustratege.com/2017/03/04/les-debarquements-francais-en-irlande-iv-1798-un-debarquement-avec-tres-peu-de-moyens/ . Photo de l’auteur.

Canon de 18 pounder, Première Guerre mondiale. De nombreux Irlandais s’y battirent dans les rangs britanniques, mais ceux-ci ne répondirent pas à leur aspiration de créer de grandes unités irlandaises et manquèrent une occasion. Photo de l’auteur.

Mauser C 96. Arme bien connue. Celle-ci servit durant la guerre d’indépendance irlandaise (1919-1921). Photo de l’auteur.

Mannequin d’un tankiste irlandais durant les années 20-30. Devenu indépendant, le pays dut créer une armée nationale. On y retrouve des influences britanniques, françaises et allemandes pendant des décennies. Photo de l’auteur.

Transport de troupe irlandais, très inspiré du modèle britannique, années 30-40. Photo de l’auteur.

Reconstitution du casernement en 1942 dans les Collins Barracks. On voit bien l’influence britannique dans les équipements irlandais. Des plans d’invasion de l’Irlande existèrent, mais le pays parvint à garder sa neutralité. Photo de l’auteur.

Très étonnant: un canon espagnol de l’invincible armada de 1588 !!! Grand échec de mettre à genoux l’Angleterre… Photo de l’auteur.

Livre creux, servant à cacher des munitions et des documents, soulèvement de 1916. Photo de l’auteur.

Boucle de ceinturon d’un combattant du soulèvement de 1916 (voir bibliographie). Photo de l’auteur.

Nommé commandant des forces en Irlande pendant le soulèvement de 1916, Maxwell parvient à l’écraser et ce document rappelle l’interdiction de posséder des armes. Photo de l’auteur.

Photo de l’Asgard, bâtiment dont je reparlerai: il amena des armes allemandes en Irlande en 1914. Elles servirent pendant le soulèvement de 1916. Photo de l’auteur.

Bibliographie:

-Voir liens dans les descriptions. Plus généralement:

Excellente synthèse en français sur l’Irlande:

-JOANNON (Pierre), Histoire de l’Irlande et des Irlandais, Paris, Perrin, coll. « Tempus », 2009, 832 p.

Très bonne synthèse en anglais sur le soulèvement de 1916:

-TOWNSHEND (Charles), Easter 1916. The Irish rebellion, Londres, Penguin books, 2015, 442 p.

Sur la guerre d’indépendance irlandaise, en anglais:

-HOPKINSON (Michael), The Irish War of Independence, Dublin, Gill & Macmillan, 

Liens: 

La page Facebook du site : ici . Déjà 348 abonnés !

Mes vidéos d’histoire sur Youtube:  La chaîne . Déjà 1328 abonnés !

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

La page Tipeee : https://www.tipeee.com/antre-du-stratege

Publicités

Musée de la Gendarmerie nationale (Melun)

Quelques photos du musée de la Gendarmerie nationale, qui vient d’ouvrir à Melun. De très beaux objets d’une arme finalement peu connue et qui fut de nombreux conflits, comme prévôté (police des armées) et force combattante. La muséographie est moderne, mais il y a suffisamment d’objets et ils sont plutôt bien présentés. Sur le sujet, on pourra lire la synthèse suivante:

-ALARY (Eric), Histoire de la gendarmerie, Paris, Perrin, coll. « Tempus », 2011, 320 p.

Le site du musée: http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/musee/

DSCN2668

La maréchaussée (ancêtre de le gendarmerie) sous Louis XV.

DSCN2678

Tableau du maréchal Moncey, premier inspecteur de la Gendarmerie, arme bien utilisée sous la Premier Empire.

DSCN2680

Un gendarme d’élite du Premier Empire, unité rattachée à la Garde Impériale.

DSCN2681

« Gendarmerie d’élite assurant un service d’ordre à proximité de l’arc de triomphe du Carrousel entre 1808 et 1814 », par Lucien Rousselot.

DSCN2684

Pistolets à percussion de la MACutilisés par les gendarmes après Napoléon. La percussion remplace le silex. Fondamentalement, les armes changent peu jusqu’au Second Empire (chassepot, etc.).

DSCN2685

Boucle de ceinturon de la gendarmerie de la Monarchie de Juillet, que l’on reconnaît par le coq, emblème fort du régime, mais déjà utilisé par le passé (pommeaux de sabres etc.)

DSCN2686

Boucle de ceinturon de la gendarmerie du Second Empire.

DSCN2687

Détail d’un mousqueton dit « à tabatière », modification coûteuse en 1857 du vieux modèle 1825T.

DSCN2690

« Gendarmes impériaux aux prises avec deux braconniers », Charles de Luna, 1865.

DSCN2696

Les fameuses « poucettes » !

DSCN2709

Grande tenue, 1887.

 

DSCN2713

Revolver modèle 1892, utilisé par les gendarmes.

 

La page FB du site (pour être tenu automatiquement au courant des publications): ici . Déjà 228 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 815 abonnés!

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

La page Tipeee : https://www.tipeee.com/antre-du-stratege

Le fort de Mutzig (Alsace) : reportage-photo

Quelques photos prises cet été au fort de Mutzig, puissant complexe fortifié bâti par les Allemands durant leur période de possession de l’Alsace-Moselle. Très moderne pour l’époque, il n’ouvrit le feu réellement qu’à l’été 1914. Il fut aussi lieu de réflexion pour l’armée française qui se dirigeait vers le Maginot, et théâtre de combats à la Libération du territoire durant la Seconde Guerre mondiale. Une partie est visitable, le reste étant toujours terrain militaire.

Par ailleurs, j’ai été très pris par la rentrée, mais je n’oublie pas les vidéos, qui reviennent bientôt !

Plus d’infos :http://www.fort-mutzig.eu/pages/_menu/menu_f.html

Premier aperçu des fossés

Premier aperçu des fossés

Je ne sais plus exactement ce qui est dit, un germaniste confirmera mais je crois que c'est une interdiction de déverser n'importe quoi dans les éviers faits pour la vaisselle.

Je ne sais plus exactement ce qui est dit, un germaniste confirmera mais je crois que c’est une interdiction de déverser n’importe quoi dans les éviers faits pour la vaisselle.

Une plaque au créateur... De la bière Tsingtao !

Une plaque au créateur… De la bière Tsingtao !

Salle des machines... Notez le "Siemens" .

Salle des machines… Notez le « Siemens » .

Mitrailleuse allemande et l'un des servants qui la nettoie.

Mitrailleuse allemande et l’un des servants qui la nettoie.

 Superbe vitrine avec des objets de la cavalerie française.


Superbe vitrine avec des objets de la cavalerie française.

Chope et pipe décorées.

Chope et pipe décorées.

Une bonne partie du fort est sous terre, ce qui inspira en partie les Français pour la ligne Maginot.

Une bonne partie du fort est sous terre, ce qui inspira en partie les Français pour la ligne Maginot.

L'une des impressionnantes tourelles du fort.

L’une des impressionnantes tourelles du fort.

Vue d'ensemble d'une partie des batteries.

Vue d’ensemble d’une partie des batteries.

 

Détail.

Détail.

La page FB du site (pour être tenu automatiquement au courant des publications): ici . Déjà 213 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 768 abonnés! Mon interview à ce propos:

http://www.wargamer.fr/paroles-de-youtubeurs-jean-baptiste-murez-histoire-militaire/

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

1914-1918 en exposition à Liège

Quelques photos de deux grandes expositions sur 1914-1918 à Liège, ville frappée de plein fouet dès le début de la guerre. Monumentales et intéressantes, je reproche toutefois à la première d’apporter énormément d’objets sans rien expliquer dessus. Le billet permet de faire les deux. A voir tout de même!

IMG_8248

Modèle de pistolet ayant tué François-Ferdinand. Fabrication belge (FN Herstal).

IMG_8249

Objets belges de 14-18, dont une pipe à l’effigie d’Albert 1er.

IMG_8263

Soldat Ecossais.

IMG_8278

Torpille de U-Boot allemand.

IMG_8282

Pas besoin de légende!

IMG_8284

Reproduction d’un bout du mur électrifié édifié entre la Belgique et les Pays-Bas, pour empêcher les contacts. Plus de 500 personnes moururent sur ce mur.

IMG_8288

Uniforme russe.

IMG_8315

FM Madsen, l’un des premiers au monde. D’origine danoise, il fut adopté par l’armée belge.

IMG_8317

MG08 allemande, une terreur des champs de bataille.

Plus de photos:

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10203935686225137.1073741873.1611470780&type=1&l=0f50cf73a9

Le site de l’expo:

http://www.liegeexpo14-18.be/expo14-18/index.php/fr/

La page FB du site (pour être tenu automatiquement au courant des publications): ici . Déjà 157 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 455 abonnés! 

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

Les fortifications de Séré de Rivières: I) Introduction.

Nouvelle série vidéo sur un thème dont j’ai jusque-là peu parlé: la fortification militaire! Je vais revenir sur le Vauban du XIXe siècle: Séré de Rivières, qui cuirassa à nouveau la France entre 1871 et 1914.

Bibliographie:

-Pedroncini (Guy, sous la direction de), Histoire militaire de la France. De 1871 à 1940, Paris, PUF coll « Quadrige », 1992, 518 p.

Photo du général Séré de Rivières.

La page FB du site (pour être tenu automatiquement au courant des publications): ici . Déjà 145 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 401 abonnés! 

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

Bref aperçu du patrimoine militaire de Liège.

Présent à Liège hier pour mon inscription en doctorat, j’en ai profité pour vous ramener un petit reportage photo chers lecteurs. La ville est belle et riche en patrimoine historique… Ainsi qu’en vraie bière, mais ce ceci est une autre histoire.

La montagne de Bueren, proche de la Meuse. Ses 374 marches mènent directement vers la citadelle.

La montagne de Bueren, proche de la Meuse. Ses 374 marches mènent directement vers la citadelle.

Inscriptions aux valeureux combattants qui donnèrent leur vie à Liège.

Inscriptions aux valeureux combattants qui donnèrent leur vie à Liège.

Vue plus complète du monument de la citadelle. Le 12e de ligne s'y battit durement en 1914.

Vue plus complète du monument de la citadelle. Le 12e de ligne s’y battit durement en 1914.

L'un des murs de la citadelle. Il reste des vestiges de plusieurs époques.

L’un des murs de la citadelle. Il reste des vestiges de plusieurs époques.

Vue globale du monument.

Vue globale du monument.

Les murs... La végétation a bien poussé.  Un superbe sentier fait le tour de l'édifice.

Les murs… La végétation a bien poussé. Un superbe sentier fait le tour de l’édifice.

Le temps passe, et fait son oeuvre...

Le temps passe, et fait son oeuvre…

Plaque en l'honneur de quelques héros qui choisirent de rejoindre Londres en 1942.

Plaque en l’honneur de quelques héros qui choisirent de rejoindre Londres en 1942.

Vue de la ville, depuis le haut de la citadelle.

Vue de la ville, depuis le haut de la citadelle.

La page fb du site (pour être tenus automatiquement au courant des publications): ici

Mes vidéos d’histoire sur youtube: La chaîne

Partagez! Abonnez-vous!

%d blogueurs aiment cette page :