Archives de Tag: Belgique

1848: le combat de « Risquons-Tout » I) Introduction

Le contexte 

Malgré des troubles dans les décennies qui précèdent 1848 (Russie, Italie, Pologne…), l’Europe connaît cette année-là une nouvelle vague d’importantes révolutions, qui frappent des pays comme la France (renversement de Louis-Philippe), ou l’Autriche-Hongrie, cas que j’ai déjà détaillé il y a quelque temps sur ce site (voir liens plus bas).

Or, au milieu de ce « maelstrom » qui paraît emporter trônes et gouvernements bien établis, un pays semble y échapper, la jeune Belgique. Appartenant depuis 1815 au royaume des Pays-Bas, elle est née d’une révolution en 1830 et a su, avec l’aide de pays étrangers comme la France, acquérir son indépendance avec le traité de Londres de 1839, qui instaure aussi sa fameuse neutralité. Si les détails précis ne nous intéressent pas ici, planter le décor m’a semblé nécessaire pour comprendre la suite.

Gustave Wappers, « Épisode des journées de septembre 1830 ». Visible au musée des Beaux-Arts de Bruxelles.

Les appétits de la France

En effet, la France a longtemps lorgné sur sa petite voisine, et ce dès avant son indépendance. Ainsi, durant la Révolution, les anciens « Pays-Bas autrichiens » ont été conquis par la République, puis gardés par l’Empire qui créa notamment le port d’Anvers. De plus, il s’en fallut de peu pour que le trône du nouveau royaume ne revienne à l’un des fils de Louis-Philippe, roi des Français de 1830 à 1848.

Celui-ci renversé, on va voir que les choses suivent en partie le même cours avec le régime qui le remplace. Je veux dire par là que la nouvelle IIe République abrita des milieux hostiles au roi des Belges et les favorisa plus ou moins officiellement, nous verrons comment. Loin d’être anodine, l’affaire dégénéra en un vrai affrontement près de la frontière franco-belge, où le sang coula, et qui donne son titre à ce dossier: le combat de « Risquons-Tout. »

Bibliographie:

-DUMONT (Georges-Henri), Le miracle belge de 1848, Bruxelles, Le Cri, 2005, 226 p.

Articles sur la révolution Hongroise de 1848:

https://antredustratege.com/2014/09/21/la-revolution-hongroise-de-1848-i-causes-et-declenchement/

https://antredustratege.com/2014/10/16/la-revolution-hongroise-de-1848-le-point-de-rupture-le-debut-des-operations/

https://antredustratege.com/2014/11/01/la-revolution-hongroise-de-1848-iii-les-principaux-combats/

https://antredustratege.com/2014/11/29/la-revolution-hongroise-de-1848-iv-lintervention-russe/

https://antredustratege.com/2014/12/06/la-revolution-hongroise-de-1848-v-bilan-et-consequences/

La page FB du site (pour être tenu automatiquement au courant des publications): ici . Déjà 225 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 820 abonnés!

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

La page Tipeee : https://www.tipeee.com/antre-du-stratege

 

Le fort de Huy (Belgique)

Intéressante ville située entre Namur et Liège, en Wallonie, Huy possède un patrimoine très important malgré sa petite taille. Parmi celui-ci, on retrouve des ouvrages militaires que j’avais commencé à présenter ici :

https://antredustratege.com/2015/02/21/le-patrimoine-militaire-de-huy-province-de-liege/

Or, le fort était fermé lors de ma dernière visite et je n’avais pu le présenter. En voici à présent quelques photos. Vous voudrez bien excuser le peu d’articles « de fond » ces temps-ci… Mais ce sont les vacances pour moi aussi. L’étude de la piraterie antique reprendra fin août. 

Les couloirs du fort, où les Allemands  internèrent plus de 7000 personnes durant la guerre et en fusillèrent également.

Les couloirs du fort, où les Allemands internèrent plus de 7000 personnes durant la guerre et en fusillèrent également.

Document d'époque.

Document d’époque.

Drapeau de la fraternelle d'une unité belge libre.

Drapeau de la fraternelle d’une unité belge libre.

Cour intérieure du fort.

Cour intérieure du fort.

Cour intérieure du fort.

Cour intérieure du fort.

La ville et la Meuse vues depuis le fort.

La ville et la Meuse vues depuis le fort.

Les remparts.

Les remparts.

Autre vue, le drapeau belge.

Autre vue, le drapeau belge.

Autre vue, la Meuse derrière.

Autre vue, la Meuse derrière.

Dernière vue, depuis l'entrée.

Dernière vue, depuis l’entrée.

Le patrimoine militaire de Liège:

https://antredustratege.com/2013/08/20/bref-apercu-du-patrimoine-militaire-de-liege/

Plus d’infos sur le fort:

http://www.huy.be/espace-loisirs/tourisme-evenements/fort-et-memorial

La page FB du site (pour être tenu automatiquement au courant des publications): ici . Déjà 207 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 734 abonnés! Mon interview à ce propos:

http://www.wargamer.fr/paroles-de-youtubeurs-jean-baptiste-murez-histoire-militaire/

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

Le patrimoine militaire de Huy (province de Liège)

Comme vous le savez, je parcours la Belgique pour mes recherches doctorales et pour le plaisir personnel. Or, voie de passage bien connue, au carrefour entre deux mondes depuis l’Antiquité, le territoire de l’actuel royaume a connu bien des combats et affrontements. Y compris dans des petites villes comme Huy, située entre Namur et Liège… Panorama, en attendant la suite sur les soldats romains.

Les photos :

Construit à l’emplacement d’un château médiéval par les Néerlandais après 1815, le fort de Huy domine la ville et la route qui va de Namur à Liège. Si elle ne connut pas le feu durant leur période, les Allemands réutilisèrent la place pour y enfermer plus de 7000 résistants de tous pays durant la guerre. Un musée, malheureusement fermé lors de mon passage, rappelle cette triste époque.

Vue du fort de Huy depuis la Meuse.

Vue du fort de Huy depuis la Meuse.

Vue rapprochée du beau monument aux morts :

Détail du monument aux morts.

Détail du monument aux morts.

Napoléon vint à Huy en 1803 et 1811. Trouvant la route trop étroite pour ses troupes, il la fit agrandir. C’est l’origine de la « chaussée Napoléon » qui relie Huy à Namur depuis lors.

Plaque Quai de Namur.

Plaque Quai de Namur.

Le menaçant fort vu depuis la ville :

Autre vue du fort.

Autre vue du fort.

Chaussée Napoléon, sur la base de l’éperon rocheux que domine le fort :

Plaque commémorative.

Plaque commémorative.

Sur le chemin qui mène au fort :

Borne commémorative.

Borne commémorative.

Autre vue des bâtiments, depuis leur base :

Le fort, de près.

Le fort, de près.

On a vu plus gai et riant comme endroit !

Autre vue du fort.

Autre vue du fort.

Refuge de l’abbaye d’Aulne, aujourd’hui occupée par une école et la police. Or, elle accueillit des blessés de la bataille de Neerwinden (1693), en plein dans les guerres de Louis XIV, et on dit que Napoléon y dormit en 1811.

Refuge de l'abbaye d'Aulne, aujourd'hui une école.

Refuge de l’abbaye d’Aulne, aujourd’hui une école.

Il reste, rue des remparts, des vestiges des murailles qui entourèrent la ville.

Quelques pans des remparts subsistent.

Quelques pans des remparts subsistent.

Au musée communal, plan fait sous la Révolution, lors de la conquête des Pays-Bas autrichiens par les armées françaises.

Plan au musée communal.

Plan au musée communal.

Tambour de tirage au sort (bons et mauvais numéros) de la conscription. En usage en Belgique jusqu’en 1909 ! Musée communal.

Musée communal.

Musée communal.

Et ce n’est là qu’un résumé ! Allez à Huy si vous en êtes proches, de plus on y mange bien et la ville produit une bière très locale, la Saint Ménegold. Vous voilà prévenus…

Plus d’infos :

http://www.pays-de-huy.be/

 

La page FB du site (pour être tenu automatiquement au courant des publications): ici . Déjà 181 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 575 abonnés! 

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

Histoire militaire à Bruxelles/ Dernier article.

Tout d’abord, mon dernier article en date pour la Gazette du wargamer, il concerne le très bon Battle Academy 2: Eastern Front. 

http://www.wargamer.fr/test-de-battle-academy-2-eastern-front/

 

La jaquette du jeu.

Ensuite, quelques informations sur des récentes expositions parlant d’histoire militaire, toutes les deux à Bruxelles. La première concerne la vie de la ville sous occupation allemande entre 1914 et 1918. Cela se passe au musée de la ville, sur la Grand-Place. Peu chère et intéressante, à voir!

http://www.bruxelles.be/artdet.cfm?id=4843&agendaid=4241

Les Allemands sur la grand-place...

Les Allemands sur la grand-place…

Dessin de propagande

Dessin de propagande

Dessin humoristique.

Dessin humoristique.

"Pour balayer les Boches", novembre 1918.

« Pour balayer les Boches », novembre 1918.

La seconde concerne Sax et sa musique… Or il fit beaucoup pour sa composante militaire. C’est au musée des instruments de musique et ça vaut le détour!

http://www.sax200.be/

Une des nombreuses inventions de Sax..

Une des nombreuses inventions de Sax..

Quelques planches d'Edouard Detaille sur la musique militaire française, qui utilise beaucoup les instruments de Sax.

Quelques planches d’Edouard Detaille sur la musique militaire française, qui utilise beaucoup les instruments de Sax.

Quelques planches d'Edouard Detaille sur la musique militaire française, qui utilise beaucoup les instruments de Sax.

Quelques planches d’Edouard Detaille sur la musique militaire française, qui utilise beaucoup les instruments de Sax.

Les zouaves de la Garde Impériale en 1867. Napoléon III adopta le saxophone dans l'armée.

Les zouaves de la Garde Impériale en 1867. Napoléon III adopta le saxophone dans l’armée.

 

La page FB du site (pour être tenu automatiquement au courant des publications): ici . Déjà 168 abonnés!

Mes vidéos d’histoire sur youtube:  La chaîne . Déjà 497 abonnés! 

Mes articles pour la Gazette du wargamer 

Bref aperçu du patrimoine militaire de Liège.

Présent à Liège hier pour mon inscription en doctorat, j’en ai profité pour vous ramener un petit reportage photo chers lecteurs. La ville est belle et riche en patrimoine historique… Ainsi qu’en vraie bière, mais ce ceci est une autre histoire.

La montagne de Bueren, proche de la Meuse. Ses 374 marches mènent directement vers la citadelle.

La montagne de Bueren, proche de la Meuse. Ses 374 marches mènent directement vers la citadelle.

Inscriptions aux valeureux combattants qui donnèrent leur vie à Liège.

Inscriptions aux valeureux combattants qui donnèrent leur vie à Liège.

Vue plus complète du monument de la citadelle. Le 12e de ligne s'y battit durement en 1914.

Vue plus complète du monument de la citadelle. Le 12e de ligne s’y battit durement en 1914.

L'un des murs de la citadelle. Il reste des vestiges de plusieurs époques.

L’un des murs de la citadelle. Il reste des vestiges de plusieurs époques.

Vue globale du monument.

Vue globale du monument.

Les murs... La végétation a bien poussé.  Un superbe sentier fait le tour de l'édifice.

Les murs… La végétation a bien poussé. Un superbe sentier fait le tour de l’édifice.

Le temps passe, et fait son oeuvre...

Le temps passe, et fait son oeuvre…

Plaque en l'honneur de quelques héros qui choisirent de rejoindre Londres en 1942.

Plaque en l’honneur de quelques héros qui choisirent de rejoindre Londres en 1942.

Vue de la ville, depuis le haut de la citadelle.

Vue de la ville, depuis le haut de la citadelle.

La page fb du site (pour être tenus automatiquement au courant des publications): ici

Mes vidéos d’histoire sur youtube: La chaîne

Partagez! Abonnez-vous!

%d blogueurs aiment cette page :