Archives de Tag: Woerth

1870: la bataille « de Reichshoffen » (Woerth-Froeschwiller)

A l’été 1870, la France se retrouve en guerre contre la plupart des Etats allemands et les premiers combats tournent très vite à son désavantage en Alsace et en Lorraine. Le combat dit de « Reichshoffen » est resté célèbre avec quelques autres, car il vit les cuirassiers français y charger valeureusement. A travers les vignes et les houblonnières en cette très chaude journée d’été, 6 août, ils eurent des pertes effroyables. Malgré cela, le nom est erroné et les combats eurent lieu à Woerth et Froeschwiller. Voici les photos du champ de bataille et du musée de Woerth. Ainsi que la chanson suivante sur la question: https://www.youtube.com/watch?v=kAdXDnOgb_0 

Quant à William Wallace, il revient bientôt ! 

ue du château de Froeschwiller. Dans l’église d’à côté, des blessés furent soignés. https://www.tourisme-alsace.com/fr/244001068-Chateau-des-Eckbrecht-de-Durckheim-Montmartin.html Photo de l’auteur.

Monument au 3e bataillon de Jaeger Wurtembergeois. Le lieu en foisonne car devint allemand après 1870. Les Français n’y touchèrent pas. Contrairement aux nazis qui détruisirent certains édifices français. Photo de l’auteur.

Imposant monument allemand, où le lion piétine des armes et emblèmes français, dont la fameuse mitrailleuse « de Reffye ». Pour en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=sP8npOGYC08 https://journals.openedition.org/rha/6765 Photo de l’auteur.

L’aigle impériale piétinée (féminin dans ce cas). Photo de l’auteur.

Monument du 5ème régiment d’infanterie de Thuringe n°94 (Saxe). Photo de l’auteur.

Belvédère allemand. Bâti pour pouvoir observer le champ de bataille. Photo de l’auteur.

Vue depuis le belvédère. Il y avait beaucoup de lumière… photo de l’auteur.

Idem. Photo de l’auteur.

Château de Woerth, où est le musée consacré à la bataille. http://www.officiel-galeries-musees.com/chateaux/chateau-de-woerth Photo de l’auteur.

Le fameux tableau de Detaille sur la charge des cuirassiers. Il a curieusement choisi d’illustrer le moment où elle débouche dans le village de Morsbronn… Les cavaliers y furent massacrés par des tireurs cachés dans les maisons. On lui reprocha donc cette toile. Photo de l’auteur.

L’incroyable « La charge des cuirassiers » de Théodore Lévigne. Photo de l’auteur.

Détail. Photo de l’auteur.

Détail. Photo de l’auteur.

Pour en savoir plus: 

https://www.wargamer.fr/la-guerre-de-1870/

https://antredustratege.com/2017/05/26/exposition-france-allemagnes-1870-1871-la-guerre-la-commune-les-memoires-aux-invalides/

https://antredustratege.com/2016/02/04/garibaldi-au-secours-de-la-france-1870-1871-i-introduction/

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :